|
|

AGRI Patrimoines Parmenides
FASTDEV GID-SANTE Sciences Métiers Société

Mobiliser les savoirs au service d'un véritable codéveloppement euro-africain

Le Groupe interacadémique pour le développement - GID - est une association internationale créée en 2007 par onze académies de l’Europe du Sud et du continent africain. 

Avec l’ambition de « mobiliser les savoirs au service d’un véritable co-développement euro-africain », le GID a réussi, depuis sa création, à fédérer une communauté active de partenaires des pays d’Europe, de Méditerranée et d’Afrique, axe géostratégique d’importance croissante.

Aucun autre réseau académique ne réalise aujourd’hui la combinaison des deux composantes interacadémiques opérée par le GID, l’une géographique, étendue à une trente Académies d’Europe du Sud et de pays africains, et l’autre par les multiples domaines de compétences des Académies qui le constituent (sciences, technologies, santé, agriculture, sciences humaines et sociales…). 

Cette originalité rend le GID capable d’aborder les problèmes de développement dans leur complexité, avec l’indépendance de tout intérêt partisan que lui confère son statut académique, en se présentant comme un centre de réflexion, une force de propositions et un catalyseurs d’actions.

FIL DE L’INFO

bandeau rencontre

image

MOBILISER LES SAVOIRS AU SERVICE D'UN VÉRITABLE CODÉVELOPPEMENT EURO-AFRICAIN

François GUINOT, Président du GID

 

pdf academie

L'Académie Nationale des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS), en collaboration avec le Comité scientifique du XVème Sommet de la Francophonie, ont organisé les 24 et 25 septembre 2014 à Dakar, un Colloque international dont le thème portait sur "L'offre de formation francophone : Etat des lieux et perspectives". Le GID, représenté par son Président François Guinot, était présente à cette manifestation.

Le Colloque a vu la participation d'éminentes personnalités scientifiques et politiques des pays francophones d'Afrique, d'Europe, d'Amérique et d'Asie dont des universitaires et des Académiciens, des décideurs politiques, des parlementaires, des élus locaux, des professionnels du système éducatif, des représentans du secteur privé et de la société civile. Il a provoqué une réflexion collaborative qui a débouché sur des propositions concrètes, susceptibles d'inspirer les autorités politiques du continent africain, dans la consolidation des acquis et l'amélioration de la qualité des offres de formation, adaptées aux besoins de développement, pour une intégration des pays francophones dans l'économie mondiale.

Il s'agissait particulièrement de faire un état des lieux et de décliner des perpectives nouvelles pouvant faire de l'offre de formation francophone, un modèle de levier pour la croissance économique et le progrès social.

Le thème du colloque renvoie à une question centrale, celle de l'éducation. il s'agit, après une analyse critique des formations offertes par la Francophonie, de leur attractivité et de leur compétitivité au niveau international, de s'interroger sur la capacité de la Francophonie à répondre aux besoins prioritaires en éducation des populations en vue de leur développement, donc en relation avec un projet professionnel. La dimension interntionale incluant la recherche n'est pas ici, séparable de l'insertion professionnelle. La dimension professionnelle est à prendre en compte à tous les niveaux de formation.

L'analyse du thème général de ce colloque s'articulait autour de trois axes :

  • La Francophonie et les offres de formation : forces et faiblesses
  • La Francophonie : diversité des besoins de formation et développement
  • La Francophonie : mobilité scientifique et internationale

Recevoir la lettre du GID

Pour garder le contact, inscrivez-vous !
MOBILISER LES SAVOIRS AU SERVICE D'UN VÉRITABLE CODÉVELOPPEMENT EURO-AFRICAIN
GID