3- Recueillir et diffuser des recherches utiles et adaptées aux situations de terrain

La recherche doit contribuer à l’amélioration de la situation des populations défavorisées. Pour cela, il est essentiel de recenser les travaux pertinents, de les présenter le plus largement possible, de les diffuser, voire de les traduire si nécessaire dans une forme compréhensible pour les praticiens et acteurs de terrain.
Par ailleurs, autant que recenser des difficultés il faut s’attacher à décrire et analyser les réformes et les expériences réussies – un « portefeuille d’innovations » - et constituer ainsi un corpus de savoirs applicables (applicable knowledge) permettant de décrire et analyser les raisons de ces transformations socio-sanitaires positives.