1. Être centre de réflexion et force de proposition

Des Forums euro-méditerranéen (Parmenides) et euro-subsaharien (FastDev ou Forum africain des sciences et technologies pour le développement), organisés en étroite collaboration avec les académies des réseaux GID-EMAN (Euro-Mediterranean Academic Network) et GID-ESAN (Euro-Subsaharian Academic Network) réunissent chaque année des scientifiques, des technologues et, plus largement, tous les acteurs du développement dans un domaine considéré - décideurs, économistes, spécialistes en sciences humaines, partenaires du GID -, ainsi que des représentants de la société.

Leur objectif est de faire émerger les besoins réels de développement, de mettre en regard les savoirs disponibles ou à développer, d’identifier les obstacles scientifiques, technologiques, socioéconomiques ou culturels à la mobilisation des savoirs au service du développement, et d’élaborer des recommandations pour les surmonter.

Pour que celles-ci ne restent pas lettre morte, le GID exerce un rôle fondamental de force de proposition. Avec deux options : mettre en œuvre directement les recommandations quand elles relèvent de ses actions propres - formation du type atelier Sciences, métiers et société ou programme GID-SANTE, par exemple - ou favoriser leur concrétisation, dans le cas contraire.

video 352 275 5

MOBILISER LES SAVOIRS AU SERVICE DU CODÉVELOPPEMENT EURO-AFRICAIN

François GUINOT, Président du GID