2. Soutenir des actions de développement

Quand l’envergure des propositions à mettre en œuvre dépasse la dimension « académique » du GID, il suscite la formation et soutient l’action de groupes d’opérateurs plus aptes à mener à bien ces projets. C’est le cas, notamment, des suites données à la conférence Parmenides IV sur le thème Eau et assainissement : risques et enjeux en Méditerranée. Les constats de cette conférence - exigences posées par le caractère de bassin quasi fermé de la Méditerranée, qui fait du problème des uns le problème de tous, insuffisance de la mise en commun des problèmes et des solutions qui peuvent leur être apportées - ont amené le GID à recommander la création d’un Observatoire pour le développement méditerranéen, véritable outil d’aide à la décision destiné aux politiques et aux acteurs du développement durable.

video 352 275 5

MOBILISER LES SAVOIRS AU SERVICE DU CODÉVELOPPEMENT EURO-AFRICAIN

François GUINOT, Président du GID