RECHERCHE: accord interinstitutionnel sur le partenariat PRIMA en Méditerranée

Bruxelles, 11/04/2017 (Agence Europe) – La Présidence maltaise du Conseil de l'UE et les représentants du Parlement européen ont marqué un accord politique sur le premier partenariat de recherche en Méditerranée (PRIMA), mardi 11 avril, à l'issue d'une session unique de négociation interinstitutionnelle.

Doté d'une contribution du budget communautaire de 200 millions d'euros provenant du programme-cadre 'Horizon 2020', le partenariat PRIMA visera à mettre au point, à partir de 2018, des solutions innovantes et durables de fourniture d'eau potable et de production alimentaire. Il est basé sur l'article 185 du traité, qui permet de financer à partir du budget européen des programmes de recherche et de développement entrepris conjointement par plusieurs États membres.

Participeront à cette initiative neuf États membres (Allemagne, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Luxembourg, Malte, Portugal) et six pays méditerranéens (Égypte, Jordanie, Israël, Liban, Maroc, Tunisie).

Le secrétaire d'État maltais à la Recherche, Chris Agius, a prédit, dans un communiqué, que le partenariat PRIMA sera en mesure d'améliorer les conditions de vie des populations et la stabilité économique à long terme dans la région méditerranéenne. 

FIL DE L’INFO