Actualités

Dates: 15 - 17 février 2017

Lieux: Auditoire de la maternité, CHUV et Géopolis 2207, UNIL (Lausanne - Suisse)

 

Gênes (Italie) les 21, 22 et 23 mars 2017

« Quels savoirs pour concilier l’évolution des infrastructures portuaires avec le développement durable en Méditerranée? »

 

Bruxelles, 13/12/2016 (Agence Europe) – Le Conseil de l’UE a procédé, mardi 13 décembre, à l’adoption formelle, sans débat, de sa position de négociation avec le Parlement européen sur le Fonds européen pour le développement durable (EFSD), ce nouvel instrument de l’UE destiné à favoriser, avec le concours de la BEI, les investissements en Afrique et dans les pays du voisinage de l’UE pour juguler les flux migratoires en provenance de ces pays vers l’UE.

Zéro gaspillage en Méditerranée.

Ressources naturelles, alimentations et connaissances.

Bruxelles, 28/11/2016 (Agence Europe) – L’investissement dans l’énergie en Afrique sera le premier champ d’intervention du plan d’investissement extérieur de 44 milliards d’euros dont s’est dotée l’UE pour l’Afrique et les pays du voisinage. La Haute Représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini, l’a annoncé, lundi 28 novembre à Bruxelles, lors d’une session ministérielle qu’elle présidait.

Les liens entre l’énergie et le développement, en particulier en Afrique, ont fait l’objet, pour la première fois, d’un échange de vues, lundi, lors du Conseil Affaires étrangères réuni dans son format Développement.

Le sujet a été abordé au déjeuner, par les ministres et ambassadeurs auprès de l’UE, avec le vice-président de la Commission européenne responsable du pôle Énergie, Maroš Šefčovič.

« Pour la toute première fois, nous avons discuté des liens entre nos politiques énergétiques et nos politiques de développement, reconnaissant que l’accès à l’énergie, en particulier en Afrique, fera partie de nos politiques pour l’éradication de la pauvreté. Avec le plan d’investissements que j’ai lancé en septembre, nous travaillerons à l’accompagnement de l’investissement privé dans le secteur de l’énergie en Afrique, de manière durable », a déclaré Mme Mogherini à l’issue de la session. 

FIL DE L’INFO