Actualités

Les hauts fonctionnaires des États membres de l’Union pour la Méditerranée (UpM) se sont rencontrés à six reprises cette année à Barcelone. Ils ont approuvé à l’unanimité le renouvellement du mandat de Fathallah Sijilmassi en tant que Secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée pour un second mandat de trois ans. Par ailleurs, cinq nouveaux projets visant à promouvoir l’employabilité des jeunes, les opportunités d’emploi, l’entrepreneuriat, le développement urbain durable et la transparence dans la gestion de l’eau ont été approuvés.

 

The second meeting of MED-Amin (Mediterranean Agricultural Market Information Network)

Le colloque « Paroles d’enfants: expériences de l’hôpital » se tiendra les 4 et 5 décembre 2014 à l'Université de Lausanne.

Au croisement de l'anthropologie de l'enfance, médicale et de la santé, ce colloque se propose de faire entendre les paroles des enfants hospitalisés ou fréquentant l'hôpital dans différents contextes géographiques, sociaux et culturels. En collaboration avec les professionnels présents à leur chevet, il sera question de comprendre leurs vécus et perceptions de cette expérience qu'est la maladie.

L'Académie Nationale des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS), en collaboration avec le Comité scientifique du XVème Sommet de la Francophonie, ont organisé les 24 et 25 septembre 2014 à Dakar, un Colloque international dont le thème portait sur "L'offre de formation francophone : Etat des lieux et perspectives". Le GID, représenté par son Président François Guinot, était présent à cette manifestation.

Interview depuis Conakry, 10.09.2014

Dr Yansané Mohamed Lamine, MS  
Dr Faza Mohamed Diallo, MS
Dr Mara  Karifa , OMS

 

En Guinée, la mobilisation contre l’épidémie Ebola a déstabilisé le système de santé et, qui plus est, elle a généré des rumeurs parmi les patients et certaines “psychoses” parmi le personnel soignant. À leur arrivée au centre de santé, certaines femmes en travail ont été diagnostiquées avec Ebola sans que rien ne le laisse prévoir; les vaccins sont accusés de tous les maux; le nombre de consultations prénatales est en chute libre; les accouchements assistés aussi. Il est à craindre que la baisse de fréquentation des structures de santé, désormais perçues comme un endroit où l’on va mourir seul, ne fasse baisser durablement les indicateurs relatifs à la santé maternelle, néonatale et infantile.

 

FIL DE L’INFO