Première Conférence Ministérielle sur la gestion des ressources en eau en Méditerranée

Ressources en eau par habitant dans le basin méditerranéen
Fig. 1 – Ressources en eau par habitant dans le basin méditerranéen – Rouge : ressources internes. Bleu : ressources externes. © Plan Bleu, 2003.

La gestion équitable des ressources nationales et internationales en eau est une question délicate mais cruciale pour l’agriculture et le pastoralisme, tant pour les terres irriguées que celles situées en climat aride et semi-aride (y compris dans le cadre du combat contre la désertification) , l’usage domestique (incluant l'hygiène et la protection contre les épidémies) et l’utilisation par l’industrie. Parmi de nombreuses régions, c’est là une préoccupation importante pour le bassin méditerranéen, aujourd’hui et pour le futur lorsque l’on considère les prévisions climatiques mettent en évidence une raréfaction des ressources en eau et l’explosion de le demande sous l’effet de l’accroissement démographique, les mutations socio-économiques et les questions de sécurité alimentaire. Le contexte de l’Union pour la Méditerranée est une opportunité à ne pas manquer pour pousser ces questions au premier plan des agendas politiques régionaux. Un programme tel que PARMENIDES peut poser des fondements scientifiques indiscutables et faisant autorité pour guider les décisions qui s’imposent.

A la suite des décisions prises à Paris le 13 juillet 2008 par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’ Union pour la Méditerranée, une première conférence ministérielle s’est tenue à Amman (Jordanie) le 22 décembre 2008. Le simple fait que cette première conférence thématique porte sur les questions de gestion des ressources en eau parle de lui-même. Le résultat en a été double.

  • Les Ministres ont adopté » les lignes directrices d’une stratégie pour les ressources en eau dans le bassin méditerranée, ouvrant ainsi une voie pour faire face aux défis du changement climatique et de ses impacts. Cette stratégie devrait permettre d’aborder des problèmes dépassant les moyens d’action d’un pays ou d’une organisation unique. Des objectifs chiffrés sur la préservation de la qualité de l’eau et la réduction des pressions sur les ressources en eau à travers des pratiques plus durables ont été identifiés. UN groupe d’experts a été mis sur pied.

amman2-b8577Les Ministres ont attiré l’attention des structures de gouvernance de l’Union pour la Méditerranée sur le besoin urgent de développer et de mettre en place de nouveaux projets d’équipement dans le domaine de la gestion des ressources en eau en cohérence avec la stratégie adoptée.. Une première série de projets a été esquissée. Ces projets sont à affiner en cohérence avec les conclusions et recommandations du Cinquième Forum Mondial sur l’eau qui s’est tenu à Istanbul en Mars 2009.


Fig. 2 – Photo de groupe des ministres présents à la Conférence d’Amman.