Forum d’échanges du Programme GID-FastDev Agri 20-21 novembre 2017, Abidjan (Côte d’Ivoire)

A l’occasion du Salon de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA) d’Abidjan, le GID a organisé du 20 au 21 novembre 2017 un Forum d’échanges pour l’amélioration de l’emploi des jeunes dans l'agriculture en Afrique sub-saharienne, en collaboration avec l’Académie d’Agriculture de France, l’Académie des Sciences, l’Académie des Technologies, l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, et l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas Africaines (ASCAD) de la Côte d’Ivoire.

Outre cette dernière, six autres Académies africaines ont participé à l’événement (l’Académie des Sciences du Cameroun - CAS, l’Académie Nationale des Sciences, Arts et Lettres du Togo - ANSALT, l’Académie Nationale des Sciences, Arts et Lettres du Bénin – ANSALB, l’Académie Nationale des Sciences et Techniques du Sénégal – ANSTS, l’Académie Nationale des Sciences, des Arts et des Lettres du Burkina Faso - ANSAL – BF, et l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques du Maroc), portant respectivement à 11 et 16 le nombre total d’Académies et d’académiciens d’Europe et d’Afrique représentés.

Annoncée en mars 2017 au Salon international de l’Agriculture de Paris, cette manifestation s’inscrivait dans le droit fil des conclusions du premier Forum FastDev organisé à Dakar en février 2016 sur « L’Emploi des jeunes en Afrique, la nécessaire co-construction des enseignements-formations et des entreprises ».

Le forum d’Abidjan constitue ainsi la première étape du programme GID FastDev-Agri, conçu par le GID et l’Académie d’Agriculture de France avec les Académies africaines partenaires. L’objectif est de redonner de l’attractivité, pour les jeunes africains, aux métiers d’une agriculture sub-saharienne rénovée, en leur apportant des informations objectives sur les possibilités et les conditions de réussite de leurs projets professionnels dans les secteurs de l'agriculture.

Le programme GID-FastDev-Agri prépare la création d’une plate-forme interactive en accès libre, enrichie en permanence d’exemples concrets de réussites cautionnés par les Académies. Les jeunes africains y trouveront des éléments de motivation et un guide pour les développements qu’ils envisagent. 

Les deux ministres ivoiriens des Ressources animales et Halieutiques, d’une part, et de l’Agriculture et du Développement rural, d’autre part, ont prononcé les discours d’ouverture et de clôture du forum, tandis que le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural du Sénégal, membre de l’Académie d’Agriculture de France, a fait part de sa vision du développement d’une agriculture africaine passée du stade de la recherche d’emploi à celui des porteurs de projets. 

L’entrepreneuriat était au centre de ce forum, au cours duquel 14 témoignages de réussites agricoles africaines ont été présentés par leurs jeunes promoteurs, originaires de 8 pays (Sénégal, Mali, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Cameroun, Maurice), allant de la petite production au champ, à la seconde transformation de produits agricoles.

Trois tables rondes ont permis de focaliser des premières réflexions sur des problématiques importantes, notamment pour surmonter les obstacles à la réalisation de ces entreprises : l’accès au financement, les structures de formation et l’utilisation des TIC (e-agriculture).

La manifestation, à laquelle ont participé plus d’une centaine de professionnels et de jeunes entrepreneurs africains, a bénéficié d’une large couverture de presse tant au niveau international que local. Elle a été intégralement filmée par AgribusinessTV, chaîne télé du monde rural africain basée au Burkina Faso et diffusée dans 12 pays d’Afrique francophone et anglophone, dont l’objectif est d'inspirer les jeunes Africains qui ont tendance à sous-estimer l’intérêt de la profession d'agriculteur, et de susciter des vocations.

Par ailleurs, le GID-FastDev Agri a tenu un stand pendant toute la durée du salon de l’agriculture d’Abidjan, attirant beaucoup de monde, principalement des jeunes, avec plus de 300 contacts à suivre.

Les actes de ce nouveau forum sont en cours de préparation, et un plan d’action sera élaboré dans les prochains mois pour la mise en œuvre des suites du programme GID-FastDev Agri.

 

Télécharger le programme du forum

 

Galerie photos

FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri
FastDev Agri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIL DE L’INFO

video 352 275 5

MOBILISER LES SAVOIRS AU SERVICE DU CODÉVELOPPEMENT EURO-AFRICAIN

François GUINOT, Président du GID