|
|

AGRI Patrimoines Parmenides
FASTDEV GID-SANTE Sciences Métiers Société

Gbaguidi Brice Valentin

Superfruit Baobab - coopérative agricole équitable valorisation les fruits de baobab

 Superfruit Baobab logo site

Filière: arboriculture fruitière

Mots clés: fruit, baobab, transformation, coopérative, durable, produit dérivé, biologique, récolte, commercialisation


 Contact

M. Brice Valentin Gbaguidi, président de la coopérative

Localisation: Badjoudè, Bénin

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

Résumé de l'opération:

Le projet Superfruit Baobab siège à Nattingou et sa zone de récolte et de transformation des fruits est située à Badjoudè, dans les régions de l’Atacora et de Donga au Nord du Bénin.

La coop Superfruit Baobab a vu le jour en 2010. Elle est l’initiative de Brice Valentin Gbaguidi qui recherchait pour sa région d’origine un projet socio-économique innovant et durable.

Son activité principale consiste à récolter, transformer et commercialiser des produits issus du fruit du baobab (pulpe déshydratée et huile) pour les industries agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques. Toute la production est certifiée biologique par Ecocert France et la coopérative travaille en commerce équitable avec les producteurs.

Au-delà du fruit de baobab qui est innovant pour l'alimentation du futur, la démarche est fondée sur un développement durable dans une optique de « zéro déchet ». Par ailleurs, des arbres de baobab sont plantés pour compenser l’impact carbone lié à l’activité et protéger l’écosystème. Cela permet aussi à la coopérative d’assurer une ligne d’approvisionnement régulière compte tenu du cycle de production du baobab.

Les activités de la coop apportent et sécurisent un revenu complémentaire aux foyers participant à la récolte et à la transformation de fruits du baobab. La production, avec sa certification biologique, est en partie exportée en Europe.

En 2015, Superfruit Baobab a présenté ses produits lors de l’exposition universelle de Milan, en tant qu’innovation alimentaire remarquable, sur le thème de« Nourrir la planète en 2050 ».

La coopérative compte actuellement 37 membres associés, 152 producteurs et 3 animateurs dans la production biologique. Pour l’activité saisonnière de la transformation des fruits de baobab en pulpe, Brice Valentin Gbaguidi emploi 22 femmes régulièrement. En continuant le long de la chaîne de transformation,7 personnes sont impliquées dans la production de jus de fruits de baobab.

Hormis le prix 2016 du concours « la France s’engage au Sud » du président François Hollande, la structure Superfruit Baobab n’a jamais obtenu definancements de structures étatiques, d’accompagnement ou d’emprunts bancaires. Le financement est assuré depuis le début par le promoteur du projetqui y a assuré les besoins en fonds de roulement initiaux. Pour les évolutions futures, un autre mode de financement devra être envisagé.

Problèmes rencontrés:

- Accès au foncier: des problèmes de disponibilité de terres pour planter de nouveaux arbres ;

- Energie: la non stabilité de l’électricité (soucis de délestage qui bloque quelques fois la production) ;

- Accès au marché international: la création de partenariats est la solution envisagée pour le moment ;

- Difficulté à convaincre les producteurs d’accepter les contraintes et les règles de l’agriculture biologique ;

- Mise en commun des récoltes: pour pallier ce problème, un tricycle a été acquis pour ramasser les fruits de baobab dans les différents villages.

Pour subvenir aux besoins en machines pour la transformation, la coopérative rassemble des machines neuves ou d’occasions importées ainsi que des machines fabriquées localement répondants aux besoins spécifiques de la coopérative.


Galerie photos

Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...
Superfruit Baob...

Recevoir la lettre du GID

Pour garder le contact, inscrivez-vous !
MOBILISER LES SAVOIRS AU SERVICE D'UN VÉRITABLE CODÉVELOPPEMENT EURO-AFRICAIN
GID